Carrière Babouillard le 11 décembre 2021

| février 21, 2022

Après un rendez-vous à St Seine l’Abbaye, la petite équipe essentiellement composée  de nouveaux ou futurs adhérents s’est dirigée vers la carrière de Semond où nous attendait Eric Babouillard. Accueil chaleureux dans le froid mordant de début décembre, visite commentée  des installations puis recherches dans les (trop) gros blocs de calcaire bathonien délaissé par l’exploitant. Quelques géodes de calcite insortables, des brachiopodes qui ont fait la joie de nos ami belges en visite en Bourgogne et des masses clivables de calcite du gros filon qui traverse la carrière ont constitué l’essentiel des maigres découvertes de la matinée. Eric a lors proposé de nous emmener dans une grande carrière abandonnée située à quelques km de là. Le site est plus vaste et encombré de centaines de blocs dont certains sont tapissés de cristaux de calcite en « aile de papillon ».

Après avoir laissé notre hôte rejoindre sa famille et avalé notre pique-nique, nous avons prospecté parmi les blocs et dégagé quelques fragments de plaques cristallisées. Ce sera l’essentiel des trouvailles de la journée.

Pour clore le tour d’horizon des carrières du Châtillonnais nous avons terminé par une visite éclair à Beaunotte distant d’ une quinzaine de km. Sans surprise, une des dernières carrières en activité du secteur ne montre plus rien d’intéressant. Un coup d’oeil sur l’ancien site voisin nous a permis de regretter les belles géodes de calcites encore présentes dans le front de taille. Retour vers Dijon et son brouillard à la nuit tombante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *