Vandenesse 2021

| août 16, 2021

Sortie paléontologie à Vandenesse dans la Nièvre, le 04 juillet 2021

Dimanche 04 juillet au petit matin, le départ est donné, en covoiturage pour une dizaine d’adhérents SMPD. Le voyage vers la Nièvre se déroule tranquillement, dans une campagne calme, parsemée de nappes de
brouillards et\ou sous un ciel couvert. A l’ arrivée, le site de fouille se situe à 20 m du parking.

Des averses sont annoncées, et c’est sous un ciel noir, dans une forêt dense et lugubre, et donc avec une lumière faible, que l’équipe hyper motivée commence les prospections.

Un peu d’histoire

Nous sommes au Mésozoïque (ère secondaire) période jurassique, époque moyen, étage Bajocien, Bathonien, il y a 165 M. d’années environ.
La Pangée s’est  disloquée.
Les plaques tectoniques dérivent, la mer afflue et reflue et après une période d’érosion continentale, la Bourgogne connaît de longues périodes de sédimentation marine. La mer est plus ou moins profonde, le climat est tempéré à chaud, ce qui est propice au développement de la faune aquatique.

Ainsi, le site d’aujourd’hui est remanié, mais il nous invite vivement à la fouille.

Deux méthodes d investigations sont utilisées :

1) observer en direct les sols, pentes, replats, éboulis nus ou sous la végétation,

2) creuser un sol meuble friable « JAUNE »  de 20 à 50 cm de profondeur.
D’arrache-pied, dans la bonne humeur, garçons et filles jouent la compétition !

A midi, sous un soleil rayonnant, une équipe féminine, qui a opté pour la première méthode, l’observation des lieux,  présente sa cueillette : une pleine caissette.
Véro a également ramassé d’autres belles trouvailles.
Sous un soleil de plomb (les prévisions météorologiques peuvent parfois être faussées), le pique-nique est bienvenu.
Merci à vous qui l’avez amélioré par une préparation cuisinée, maison ou un petit chocolat, ou un verre de vin, de café ou de thé .

Bien ravitaillés, nous reprenons impatiemment l’étude des tas de pierres, plus ou moins accidentés.
Les cueillettes reprennent et les pièces identifiées s’accumulent. L’après-midi s’est rapidement écoulé et il faut penser à faire le bilan.
Daniel G. dégage alors  » à notre grande surprise » (d’un trou juste abandonné par Mireille et Martine), une ammonite   de taille inattendue pour le site (30cm !!!). Bravo

La pièce est isolée, et si propre, qu’il serait légitime de croire qu’elle sort tout droit d’une de ses étagères….(je blague!).

Le bilan de cette sortie est très intéressant.

Les pièces sont de tailles plutôt petites, à une exception prêt, et  montrent comme prévu une réelle diversité : coraux, oursins, bivalves, rostres  de bélemnite, gastéropodes, différentes espèces d’ammonites… etc ont été dénichés.

Merci à chacun pour le partage de cette journée, l’entraide, les blagues, les conseils et les explications.
Merci à Philippe L. pour l’organisation sans faille de la journée et la connaissance des sites
Chaque sortie sur le terrain est source d’ apprentissage.

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *